Observation consciente de l’inconscient

L’inconscient est cette magasineuse impulsive qu’il faut apprendre à calmer afin de recouvrer sa liberté intérieure.

Apprendre à s’observer autrement

Devenir témoin de chaque instant de sa propre réalité relève souvent du défi. Toutefois, il reste encore possible d’y parvenir en débutant par des situations toutes simples du quotidien.


À mesure où vous prendrez conscience des illusions qui vous assaillent, vous vous ouvrirez à toutes les possibilités de vous transformer.


Préambule :

La pratique peut se réaliser tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la maison.

Ce qui importe c’est de rester présent à l’exercice.


Démarche :

Apprendre à se dissocier des pensées qui circulent dans la psyché.


Pour ce faire, je vais vous inviter à parler de vous à la 3e personne du singulier. Cet exercice vise à découvrir la véritable nature qui se cache derrière la pensée humaine.


Vous n’êtes pas la pensée, mais bien celui qui se trouve au-delà de celle-ci.


Je vous propose de choisir une situation toute simple du quotidien dans laquelle vous souhaiteriez vous observer autrement.


À cet effet, je vous cite l’exemple qui suit :

Imaginez que vous regardez la télévision. Il y a à peine une heure où vous êtes sorti de table. Mais, vous êtes subitement atteint d’une envie irrésistible de manger.


Deux options s’offrent à vous :

La première est de succomber sans réfléchir à la pulsion de manger. Alors que la seconde est d’observer ce qui se passe.


Supposons que vous avez opté pour la seconde option, je vous invite à ce moment à vous parler à la 3e personne du singulier.


Pensez seulement à cette faim qui vous tenaille lorsque vous êtes assis confortablement à regarder votre émission favorite. Tentez de voir de quelle façon vous en sortir, sans pour autant céder au chantage de vos névroses du moment, uniquement en vous observant à la 3e personne du singulier :


-Il/Elle a faim, ah bon.

-Il/Elle a pourtant bien mangé au dernier repas.

-Serait-il/elle devenu(e) gourmand(e)?

-Serait-il/elle influencé(e) par les images télévisuelles?

-Désirerait-il/elle combler une émotion? Un vide? …


Vous pouvez continuer de discourir ainsi sur ces névroses alimentaires, le temps qu’il vous sera nécessaire. Cet exercice pourra peut-être vous faire réaliser à quel point vous n’êtes plus en contrôle de votre corps et que l’on vous suggère à satiété et sans vergogne l’envie de tout dévorer.


Il n’y a pas de limite à utiliser ce petit exercice, j’irais jusqu’à dire qu’il faille en abuser si nous souhaitons intégrer la pleine de conscience au cœur de notre existence.


Lorsque vos observations sont complétées, ramenez l’équilibre en vous, soyez conscient du souffle qui circule à l’intérieur de votre personne (voir les exercices des mois précédents dans Espace Respire), cet état de présence induit le calme.


J’ai eu beaucoup de plaisir à intégrer cet exercice dans ma vie. Vous ne devez pas oublier que cette expérimentation demeure un jeu : celui de démasquer les programmes engendrés par l’ego. Par contre, si vous ne faites que réfléchir à la 3e personne du singulier, mais qu’en parallèle ne parvenez pas à observer les différents systèmes de croyances qui pullulent dans votre esprit, vous risquez de passer à côté de l’essentiel de l’exercice.


Maintenant, c’est à votre tour, choisissez un aspect de votre existence dans lequel vous souhaitez vous transformer!


Vous y découvrirez inévitablement de vrais petits trésors.


Marie-Josée

© 2019 Maxime Cool-Lévesque. Tous droits réservés