Exploration du silence

Préambule :

Le silence a-t-il encore sa place dans notre monde actuel? Oui, plus que jamais! Le silence n’est pas uniquement l’absence de son, il représente un espace à l’intérieur duquel on rencontre la vie autrement.


Démarche :

Choisissez un endroit propice à faire silence. Je vous suggère de demeurer debout ou assis durant l’exercice. En l’occurrence, s’allonger pourrait entraîner de la somnolence durant le travail et vous éloigner du but visé. Accordez-vous un temps respectable pour la réalisation de cet exercice. Une période d’environ 10 à 15 minutes pour débuter peut notamment suffire.



Assurez-vous de faire respecter cet instant de silence et de solitude.


Je vous invite à effectuer trois respirations complètes (inspiration et expiration) afin de mieux vous recentrer dans le ici et maintenant. Il est préférable de garder les yeux fermés durant la durée de l’exercice, vous gagnerez ainsi en intériorité.


Observez les bruits ou les non-bruits qui vous entourent. Comment réagissez-vous à l’écoute de ces sons? Vous agressent-ils? Vous apaisent-ils? Vous laissent-ils indifférent? Est-ce un environnement plein de silence? Que vous fait-il vivre exactement? Observez les changements dans votre respiration selon ce que vous percevez.


Le silence peut parfois inspirer de la peur, au-delà du bruit généré par votre environnement. Il faut à cet égard y être attentif. Ces sentiments de peur vous enseignent, et il est préférable d’éviter de les fuir pour pouvoir mieux les observer.


Prenez le temps de laisser émerger en vous les réponses ou les sentiments reliés à vos questionnements précédant.

Maintenant, je vous invite à effectuer à nouveau trois respirations complètes (inspiration et expiration), lesquelles vous permettront de demeurer centré sur le sens de votre travail en cours.


À quoi vous renvoie ce questionnement précédent dans votre quotidien? Que vous apprend-il? De la nouveauté? Un approfondissement? De l’indifférence?


Encore une fois, prenez le temps de laisser monter les réponses en vous ou les sentiments reliés aux questionnements précédant.


Vous terminez en réalisant une dernière fois trois respirations complètes (inspiration et expiration). Lentement, lorsque vous vous sentirez prêt, vous pourrez ouvrir doucement les paupières et revenir à votre réalité quotidienne. Remuez vos membres afin de réintégrer pleinement le corps physique.


Cet exercice gagne à être répété. À chaque fois, vous y découvrirez assurément un nouveau trésor.

Important : surveillez vos infolettres,

Il vous sera bientôt possible de visionner ces exercices!

Santé la vie!

Marie-Josée

© 2019 Maxime Cool-Lévesque. Tous droits réservés